LE MAGAZINE DU FLE
 

six + neuf =

Le Magazine du FLE

Accueil > Le Magazine du FLE > Les accords interuniversitaires internationaux (3)

PARTAGER

Types d'article : Décryptages

Les accords interuniversitaires internationaux (3)

Se re-connaître excentrique

Par Stefano Pizzetti, Directeur de USAC Lyon

USAC (University Studies Abroad Consortium) est un des acteurs américains sur la scène des accords inter-universitaires internationaux depuis plus de 35 ans (50 programmes dans 30 pays) , ayant pour mission d’offrir aux étudiants inscrits des opportunités et des expériences qui changeront leur vie. USAC gère deux accords de partenariat universitaire en France ; avec l’Université de Pau depuis plus de 30 ans et avec le CIEF – Université Lyon 2 depuis 2014.

En tant que coordinateur puis directeur de différents programmes USAC, j’ai toujours consacré mes efforts pour que les étudiants en échange adoptent leur « identité excentrique[1] », c’est-à-dire d’accepter que leur centre change pendant la période d’immersion culturelle dans un autre pays ; leur nouveau « moi » sera différent et enrichi de retour dans leur pays d’origine.

Je suis convaincu que le moyen et le point de départ les plus efficaces pour permettre et faciliter ce processus d’apprentissage et d’intégration est la langue qui, avec la juste maîtrise, permet aux interlocuteurs étrangers de se rapprocher de la culture qu’ils expérimentent, et également de partager des éléments profonds de leur propre culture.

Le partenariat que USAC Lyon a avec le CIEF donne à nos étudiants une formation qui garantit les compétences linguistiques en même temps qu’une immersion culturelle et linguistique qui nous aide dans toutes les autres activités que notre programme organise pour les étudiants, notamment la vie en famille, les opportunités de stages et le volontariat.

Témoignage de Kiana Dunn, étudiante américaine de niveau B2 à l’Université Lyon 2, USAC-CIEF

« Ce programme m’a poussée à me détacher de mon université de Clemson avec pour objectifs d’améliorer ma connaissance de la langue française et d’expérimenter une nouvelle culture et un nouveau mode de vie.

Grâce au CIEF, j’ai l’opportunité de rencontrer des étudiants internationaux qui viennent des pays du monde entier. C’est l’occasion idéale pour réaliser que la vie ce n’est pas une question d’être américaine ou d’être française mais d’être humaine – une citoyenne du monde ; et je trouve que cette leçon-là est la plus importante étant donné notre société actuelle. Pendant mon séjour en France, j’ai appris non seulement la méthodologie et la syntaxe de la langue française, mais aussi comment m’adapter à une culture différente, comprendre ce que les Français et d’autres étrangers pensent et pourquoi. Ces enseignements seront indispensables pour mon avenir, peu importe où je serai. »

[1] Rémi Brague, Europe, la voie romaine, 2ème édition Paris, Gallimard, 1999, p. 163.


Thèmes : Dispositifs

PARTAGER