LE MAGAZINE DU FLE
 

18 + un =

Le Magazine du FLE

Accueil > Le Magazine du FLE > Partage poétique des étudiants B2 à l’INALCO

PARTAGER

Types d'article :

Partage poétique des étudiants B2 à l’INALCO

Dans ce contexte très particulier de crise sanitaire et de vie confinée, l’objectif était ici d’ouvrir une fenêtre vers un horizon plus créatif et littéraire. Il s’agissait en effet de découvrir une forme d’écrit poétique puis d’ élaborer un acrostiche autour d’un terme que chacun.e avait rencontré à de multiples reprises au début du mois de mai 2020 …

                                                                                                                              Les étudiant.e.s du groupe de production écrite B2.

 « ACROSTICHES » SUR UN MOT DU MOMENT !

 

Ici tout se passe lentement.

Silence habituel qui arrête le temps.

On s’éloigne insensiblement.

Laisse-moi traverser le temps

Et aller te voir tout de suite.

M’arrête pas, ça ne sert à rien.

En même temps, j’ai peur de la suite.

Nous ne sommes pas encore prêts, hein ?

Tout est devenu flou.

Gyeol

 *************************

Oh, mon cher appareil,
Rien ne semble possible sans toi.

Désormais tu es
Indispensable pour moi.
Néanmoins je cherche
A être devant ton écran le moins possible.

Tu es utile à ma créativité, à mes études,

Et encore à ma formation, à mes loisirs.

Un jour, je ne le cache pas, je
Rêverai de me passer de toi.

Giulia

 *************************

Merci au personnel soignant !

Avec vous, on vit en sécurité.

Sans vous, la vie est dans l’obscurité.

Que voulons-nous ?

Une responsabilité, une rationalité, une unanimité, une solidarité ?

Est-ce que nous pourrons mettre fin à cette situation, au COVID 19 ?

Si nous respectons des gestes barrières et la distanciation sociale, OUI. Restons chez nous !

Soobin

 *************************

Oh, images claires, explications précises,

Réaction rapide à chaque demande.

Du matin au soir, je vous regarde

Inlassablement et attentivement,

N’ayant pas besoin d’aller plus loin.

Avec la souris sans fil qui glisse,

Tout l’univers se déploie devant moi.

Enseignant omniscient,

Une telle sagesse n’appartient qu’à vous,

Rien ne manque sur votre écran brillant.

Qianqian

 ************************* 

Soudainement, les vacances
Urgentes sont arrivées.
Respiration désespérante dans les chambres,
Voyant la télé, le regard invisible
Envahit le terrain libre de l’esprit.
Inconsciemment, le monde ouvre
Les yeux, pour regarder

La vie de famille dans la rue.
Aliénation par la société même,
Naissance de nouvel ordre psychologique,
Ce sont les choses
Evoquées par le covid-19.

Suguru

 *************************

Peur d’être seule dans la vie

Est la phobie de certaines personnes ;

Résister et accepter ce qu’on ne peut pas changer c’est le

Trésor du présent et le début d’espoir pour le futur ;

Etre avec quelqu’un ou non ce n’est pas la fin du monde.

Ouafae

  ************************* 

Parce qu’on est dans une situation inédite,

Attendre est devenu ma routine.

Tant qu’il y a de la vie,

Il y a de l’espoir.

Et je pense à la fête du vendredi soir :

Nos pas de salsa,

C’est ce qui me manque.

En attendant le retour du monde normal et vivant à Paris.

Yuri

 *************************

Mille trois cent vingt heures de confinement

Absence de bisous

Salutation avec les pieds

Quotidien transformé avec les gestes-barrières

Utiles pour nous protéger

Ensemble, on est prêt pour le 11 mai !

S’engager à passer cette crise sanitaire.

Ha Linh

 

  *************************

On vit notre vie en pensant et en

Repensant à l’avenir et aux

Défis que nous devons relever, nous

Ignorons le présent

Ne vivant pas pleinement.

Aujourd’hui est le temps de vivre

Tout le monde doit se souvenir de ça !

Enrichir chaque jour de nouvelles expériences est

Une bonne façon de penser au présent et de

Réaliser ses rêves.

Bianca

 *************************

Cette période de confinement est bientôt finie.

On se demande : est-ce qu’on pourra retourner à

Notre vie d’avant le confinement ? Comment va être le retour à la

Normalité ?

Est qu’on aura une nouvelle vision des connexions humaines ? La

Xénophobie disparaitra-t-elle en faveur d’une société ou l’

Inégalité n’existe pas ?

Ou tout ce qui s’est passé

N’ aura aucune influence sur notre futur ?

            Francesco

 *************************

Dès ce moment où tout sera fini

Enfin nous pourrons y réfléchir.

Confinés

Ou restés enfermés

N’est-ce pas une expérience particulière?

Face à cette nouvelle modalité de vie

Il faut que tout le monde s’adapte.

Nous rencontrons des difficultés

Effrayés par l’épidémie.

Mais à tout moment

Essayons de les surmonter.

Ne reculons pas !

Tâchons de trouver la vraie beauté de la vie.

Lanqing

 *************************

Promesse de la vie comme avant si lointaine.

Rendez-vous sur les quais de Seine…

On va boire, on va rire et danser,

Grignoter nos fromages préférés.

Réalité néanmoins pas si rose !

En fait, tout va être aussi dur que morose.

Solitude dans ce monde désert,

Solitaire comme cette ville amèrement verte.

Impuissance qui nous rend indolents

Faire face à l’aube de ces changements lents.

Sara

 

 


PARTAGER