LE MAGAZINE DU FLE
 

dix-huit + dix =

Le Magazine du FLE

Accueil > Le Magazine du FLE > Saison 4 du programme « Passerelle vers l’Université » au Delcife

PARTAGER

Types d'article :

Saison 4 du programme « Passerelle vers l’Université » au Delcife

Avec les cours de français langue étrangère au Delcife, l’Université Paris Est Créteil  poursuit son engagement auprès des étudiants exilés pour une quatrième année consécutive.

Des cours de français à l’université et une aide à l’orientation

Depuis septembre 2016, plus de 80 étudiants en exil ont participé – ou participent – au programme « Passerelle vers l’université ». Grâce à une année de formation en français et à un accompagnement personnalisé assuré par le Service Commun Universitaire d’Information et d’Orientation (SCUIO) pour aider les étudiants dans leur orientation et insertion. Ce dispositif permettra aux personnes accueillies d’intégrer dès l’année suivante des formations disciplinaires à l’université française.

Des cours disciplinaires dans les facultés de l’université

Les étudiants du programme « Passerelle » ont été contraints d’abandonner leurs études dans leur pays, mais ils ont gardé leurs projets et leurs rêves et ils espèrent pouvoir les réaliser, ici, en France. Pour certains étudians les objectifs sont déjà bien ciblés : candidater pour un Doctorat en Études anglophones, s’inscrire en Master de Chimie, poursuivre des études en Licence de Philosophie ou encore tenter la PACES. D’autres travaillent actuellement sur leur projet d’études avec l’aide du SCUIO.

Une fois son parcours d’études bien défini, chaque étudiant du programme « Passerelle vers l’université » suit, en plus des cours de français, des cours dans la composante de l’UPEC qui correspond à son projet. Grâce à cette insertion progressive l’étudiant pourra en effet confirmer ou ajuster son projet d’études. Le but est d’aménager une transition entre une mise à niveau en français et une reprise d’études dans un cursus choisi par l’étudiant. De beaux projets ont ainsi pu être facilités, comme celui de Nour, « ancienne » du programme « Passerelle vers l’université » ou celui de Nasrullah, inscrit en Licence de Droit de l’UPEC .

Le dispositif « Passerelle » a été conçu de façon à ce que ces étudiants puissent acquérir le niveau de français requis (B2) pour entrer à l’université tout en se familiarisant avec les méthodes françaises de travail universitaire. Ils suivent une formation en français à raison de 20h par semaine avec les autres étudiants inscrits dans les Diplômes Universitaires d’Enseignement du Français (DUEF) du Delcife. De cette manière, ces étudiants évoluent dans un cadre multiculturel où ils peuvent pratiquer le français, mais aussi échanger des informations pratiques et utiles à tout étudiant étranger en France. Une fois la formation terminée, ils sont prêts à poursuivre ou commencer des études dans d’autres composantes de l’université.

Structures d’encadrement du programme

Avec le dispositif « Passerelle vers l’université », l’UPEC fait partie du réseau Migrants dans l’Enseignement Supérieur. Fondé en 2017 avec le soutien de la Conférence des Présidents d’Université (CPU), le réseau regroupe des établissements d’enseignement supérieur et des associations engagées dans l’insertion des étudiants exilés en France. Ces actions sont soutenues financièrement par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) avec la participation de plusieurs partenaires publics et privés. Cette année, 48 établissements en France, dont 10 en région parisienne, ont pu mettre en place ces programmes spécifiques.

En 2018-2019, environ 2 000 étudiants exilés ont ainsi intégré l’université française grâce à ces dispositifs. Le programme est soutenu par plusieurs acteurs de l’UPEC, qui est engagée financièrement et humainement pour la réussite du dispositif :

  • Le Delcife encadre l’enseignement du Français Langue Étrangère et prend en charge une partie du coût du programme ;
  • Le Service Commun Universitaire d’Information et d’Orientation (SCUIO) conseille les étudiants dans leur projet d’études ;
  • La Direction des Relations Internationales (DRI) et le Pôle Langues de l’UPEC proposent aux étudiants des dispositifs en langue française : tandems bilingues et ateliers de conversation ;
  • Les composantes et UFR accueillent les étudiants dans les cours disciplinaires ;
  • L’UPEC s’est engagée en acceptant d’exonérer des frais d’inscription les étudiants.

Le succès du dispositif « Passerelle vers l’Université » repose en grande partie sur l’accompagnement des étudiants exilés, soutien indispensable à leur intégration à l’université. Grâce à l’aide des équipes enseignantes et administratives, les étudiants du dispositif s’insèrent progressivement dans la vie universitaire et réalisent leur projet d’études. Des propositions de collaboration avec des associations étudiantes sont également les bienvenues.

Le programme Passerelle en quelques chiffres

  • Plus de 80 étudiants bénéficiaires depuis 2016
  • 18 nationalités différentes (parmi les plus représentées figurent la Turquie, la Syrie, le Soudan, l’Iran, l’Egypte et l’Afghanistan)
  • 50% d’hommes, 50% de femmes

 

Rédactrices :
Edna Castello
Vera Delorme
Responsables du dispositif « Passerelle vers l’Université »

Pour en savoir plus :
> La vidéo de la Saison 1
> Le témoignage d’un ancien étudiant du programme


PARTAGER