LE MAGAZINE DU FLE
 

un × 2 =

Le Magazine du FLE

Accueil > Le Magazine du FLE > Université d’Angers : un projet fédérateur autour de l’ANL

PARTAGER

Types d'article :

Université d’Angers : un projet fédérateur autour de l’ANL

L’Université d’Angers avec le CeLFE (Centre langue française pour étrangers) et la filière FLE est impliquée depuis plusieurs mois dans l’expérimentation d’une méthodologie d’apprentissage du Français langue étrangère et seconde, l’Approche neurolinguistique (désormais ANL).

L’ANL a été conçue par Germain & Netten au Canada en 1998 et s’est alors répandue auprès de jeunes apprenants (2004 ; 2010). Depuis 2010, elle est expérimentée en milieu adulte à l’Université Normale de Chine du Sud (UNCS, Guangzhou) ainsi qu’à Taïwan, au Japon, en Iran, en France et au Québec. L’ANL est également utilisée dans le développement de programmes pour d’autres langues (anglais, espagnol), y compris quelques langues amérindiennes du Canada (Germain, 2017).

L’ANL repose sur 5 principes : le développement préalable de la compétence implicite pendant la phase orale qui cible la précision et l’aisance dans l’acquisition de la langue cible, le cercle de la littératie (l’apprentissage commence par l’oral puis par la lecture et ensuite l’écriture pour revenir à l’oral), le recours à la pédagogie de projet, l’utilisation de la langue dans des situations authentiques de communication et enfin le recours à des stratégies d’enseignement interactives.

Claude Germain est ainsi venu en février 2018 donner un cycle de conférences à l’Université de Nantes et d’Angers et dispenser une formation en ANL à 12 étudiants et deux enseignantes : Virginie Clavreul, enseignante de FLE au CeLFE et Delphine Guedat-Bittighoffer, enseignante-chercheuse en sciences du langage au laboratoire CIRPaLL[1].

Suite à cette formation, l’implantation de l’ANL s’est faite progressivement au sein de l’Université d’Angers. Ainsi, toute l’équipe du CeLFE a été formée fin août 2018 et début janvier 2019 à l’ANL, formation dispensée par Inès Ricordel et Vi-Tri Truong, tous deux enseignants de FLE et formateurs certifiés en ANL. Une Table ronde internationale a également été organisée le 4 février 2019 à l’Université d’Angers[2].

Par ailleurs, des projets de recherche se sont constitués. Nous pouvons évoquer par exemple celui porté par l’Université d’Angers et intitulé ANL4AMi (Approche neurolinguistique auprès des adolescents migrants) qui a démarré en janvier 2019 avec le soutien de l’UFR LLSH de l’Université d’Angers, du Casnav[3] et du programme EnJeu[x] Enfance et Jeunesse. Ce projet est mené par Delphine Guedat-Bittighoffer avec Marie-Ange Dat, enseignante-chercheuse en sciences du langage à l’Université de Nantes rattachée au laboratoire LLING[4], et Isabelle Nocus, enseignante-chercheuse-HDR en psychologie à l’Université de Nantes rattachée au laboratoire du CREN[5].

Il s’agira d’une part d’expérimenter l’ANL auprès d’élèves allophones de 12 à 18 ans en contexte scolaire dans trois dispositifs d’accueil de septembre 2019 à avril 2020[6] et d’autre part d’évaluer de manière quantitative et qualitative les éventuels effets de l’ANL sur l’apprentissage du français par ces jeunes apprenants.

Tous ces projets en cours, et à venir autour et sur l’ANL permettent de concilier à la fois des préoccupations pédagogiques et scientifiques autour des enjeux de l’enseignement du Français langue seconde et étrangère et permettent de resserrer les liens déjà existants entre le CeLFE et la filière FLE d’Angers.

 

Delphine Guedat-Bittighoffer & Virginie Clavreul

 

————————————————————————————————–

Germain, C & Netten J. (2004). Etude qualitative du régime pédagogique du français intensif. Revue canadienne des langues vivantes/The canadian Moderne Language Review, 60 (3), 393-408.

Germain, C., & Netten, J. (2010a).  La didactique des langues : les relations entre les plans psychologique, linguistique et pédagogique. Actes du CMLF 2ème Congrès Mondial de Linguistique Française, 519-537.

Germain. C (2017). L’approche neurolinguistique (ANL). Foire aux questions. Québec : Myosotis Presse.

————————————————————————————————–

[1] Centre Interdisciplinaire de Recherche sur les Patrimoines en Lettres et Langues.

[2] Voir photo 1 ci-contre prise lors de la Table ronde internationale sur l’ANL à la MRGT : de gauche à droite, Delphine Guedat-Bittighoffer, Romain Jourdan-Ôtsuka, Francisco Javier González Manzano Inès Ricordel, Vi-Tri Truong, Virginie Clavreul et David Mac Farlane en arrière-plan en visio, David Bel.

[3] Casnav : centre académique pour la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés et des enfants issus de familles itinérantes ou de voyageurs.

[4] Laboratoire Linguistique de Nantes

[5] Centre de Recherche en Education de Nantes.

[6] Voir photo 2 ci-contre prise à la fin de la formation en ANL qui a eu lieu les 28, 29 et 30 juin 2019 à la MRGT : de gauche à droite, Catherine Deschiens, Sarah Croué, Lisa Bourdet, Justine Rabier, Lidia Zitouni, Delphine Guedat-Bittighoffer, Pierre Berger, Christophe Gomes et Virginie Clavreul.


PARTAGER